Zoom H4nSP : un enregistreur haut de gamme pour les amateurs exigeants

Le Zoom H4nSP est un enregistreur numérique très populaire. Bien plus qu’un simple dictaphone numérique, il permet d’enregistrer plusieurs voix ou instruments à la fois, comme dans un véritable studio.

Il se distingue de son cadet, le Zoom H1, par le fait qui ait quatre pistes. Zoom a donc frappé un grand coup. À mi-chemin entre le super-dictaphone et la station d’enregistrement nomade, voici le Zoom H4nSP. Mais que vaut-il, au juste ?

Notre test du Zoom H4nSP

Le Zoom H4nSP  dispose de deux micros à condensateurs disposés en X/Y qui permettent de capter le son d’un ou plusieurs interlocuteurs de manière efficace. Dans le cas d’une conversation à deux, on peut par exemple capter ce que disent les deux interlocuteurs avec deux pistes et réserver les deux autres pistes pour l’ambiance et passer le tout sur une table de mixage. Les possibilités sont multiples.

Grâce au port de carte, on peut booster la mémoire de l’appareil jusqu’à 32 Go. Au niveau de la lecture, le Zoom H4nSP dispose d’une fonction « Repeat » et « Repeat A-B » comme le Sunluxy CX -14, ce qui permet de répéter un passage précis au sein d’une piste.

Zoom H4nSP, un enregistreur 4 pistes pour home studio

Le Zoom H4nSP  n’est cependant pas exempt de défauts. L’appareil est livré sans accessoire si ce n’est un cache protecteur et 2 piles AAA : il n’y a ni câble USB ni alimentation secteur. De plus, pour enregistrer au mieux une conversation ou une conférence, il faut absolument acheter une perche. On a quelque peu l’impression que Zoom pousse délibérément à la consommation.

L’appareil, de plus, fonctionne à pile comme un dictaphone d’entrée de gamme. Même l’Etekcity VR-BK8 est doté d’une batterie rechargeable en USB. D’une manière générale, le Zoom H4nSP a quelques problèmes de fiabilité. Rien de bien méchant, mais les picots de la trappe à pile qui lâchent au bout de deux semaines, c’est quand même gênant pour un appareil à ce prix là…

Caractéristiques techniques

  • Dimensions : 15.6 x 7 x 3.5 cm
  • Poids : 280 g (sans les piles)
  • Ecran LCD 4.8 cm (resolution : 128 x 64 pixels)
  • 2 micros à condensateurs permettant un angle de prise de son de 120° ou 90°
  • Mémoire interne : carte SD 2 Go (livrée avec l’enregistreur), possibilité de booster la mémoire jusqu’à 32 Go.
  • 2 ports micro XLR avec alimentation fantôme
  • Format d’enregistrements : WAV, MP3
  • Autonomie de l’appareil : entre 6 h et 11 h en fonction du mode d’utilisation
  • Alimentation : 2 piles LR6 (fournies), adaptateur secteur (non fourni), chargement par USB
  • Port USB

Points forts

  • Qualité d’enregistrement excellente (très peu de souffle)
  • Le port de carte accepte aussi bien les cartes SD que microSD
  • Enregistrement en 2 ou 4 canaux avec une foule d’options très bien pensées.

Points faibles

  • Appareil massif et peu ergonomique
  • Problèmes de fiabilité
  • Nécessité d’investir dans des accessoires pour tirer profit de l’appareil

L'enregistreur numérique Zoom H4nSP

Ce qu’en pensent les clients Amazon

Total de avis pour le Zoom H4nSP sur Amazon

Meilleur avis clients sur Amazon pour le Zoom H4nSP

Ce que nous avons pensé du Zoom H4nSP

Malgré quelques défauts dommageables, le Zoom H4nSP est un très bon enregistreur numérique. Les prises de son sont de très bonne qualité et, avec deux entrées en plus des micros intégrés, l’appareil se transforme très vite en une station d’enregistrement nomade.

Malheureusement, dès que l’on sort de sa fonction première, il se révèle assez limité. Il n’y a aucun accessoire livré avec si bien qu’il faille compter une centaine d’euros pour tirer pleinement profit de l’enregistreur. Rappelons tout de même que le Sourcingmap IU-07 est livré avec toute une foule d’accessoires et qu’il est positionné en entrée de gamme.

De plus, le design n’est pas top. Le Zoom H4nSP ressemble à une grosse brique et le hardware (boutons, par exemple) a des soucis de fiabilité au bout de quelques semaines d’utilisation.

Le Zoom H4nSP s’adresse avant tout à ceux qui veulent enregistrer des débats, des conversations à plusieurs ou qui veulent faire des reportages sonores. C’est un instrument plutôt pointu, mais qui est à la hauteur de sa réputation.